Commenter

« Guerre des changes » : le tabou des banques centrales

Les dévaluations compétitives pour favoriser les exportations ne font en théorie pas partie de l’arsenal et des prérogatives des banques centrales. Mais la tentation est grande d’y recourir quand la marge de baisse des taux d’intérêt est épuisée et que la conjoncture reste déprimée. Trump veut l’utiliser, ouvrant un nouveau conflit avec la Réserve Fédérale.   

Article complet