Commenter

Le PDG du numéro 1 mondial de la chimie appelle à défendre le Nord Stream 2 contre les États-Unis

Martin Brudermüller, le PDG du plus grand groupe de chimie au monde, BASF, est mécontent que l’Europe permette aux États-Unis de lui prescrire une politique énergétique et de décider de projets comme le Nord Stream 2. Il estime que la Russie doit être ramenée dans la communauté internationale.

Article complet