Commenter

Le double jeu transatlantique de BNP Paribas sur les migrants

Si en Europe BNP Paribas se positionne comme la banque aidant les réfugiés, aux États-Unis elle finance depuis plus de 15 ans le groupe GEO, un des principaux acteurs de l’incarcération des migrants, écrit Médiapart, précisant que le désengagement financier du groupe n’était prévu qu’en 2024.

Article complet