Commenter

346 morts dans deux accidents mais «le système défaillant qui avait certifié le Boeing 737 Max n’a pas été modifié»

Des documents publiés mercredi révèlent que l’Administration fédérale de l’aviation des États-Unis (FAA) savait que le Boeing 737 Max serait sujet à des accidents sans modifications de conception, mais a autorisé l’avion à voler après le premier accident mortel. Un porte-parole des pilotes d’American Airlines se livre à Sputnik.

Article complet