Commenter

Le « bio » nous a-t-il tous rendus fous ?

Entre désir de santé et marketing, le « bio » est devenu, en particulier en matière d’alimentation, un véritable phénomène de société qui désormais disqualifie ce qui n’est pas « bio ». Pour autant, une analyse rationnelle montre que cet engouement repose sur des bases fragiles. Par Laurent Pahpy, ingénieur, analyste pour l’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF) (1).

Article complet