Commenter

Jeux d’argent: l’impôt sur la fortune que l’Etat ne veut surtout pas supprimer

En marge d’une polémique déclenchée par l’écrivain Edouard Louis, l’ancien Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch, a laissé entendre que les jeux d’argent orchestrés par l’Etat étaient un impôt sur la pauvreté. Il n’en est rien, et l’Etat ne fait presque rien pour lutter contre l’addiction.  Pour parler des jeux d’argent, il faut, bizarrement, parler d’abord de l’écrivain Édouard Louis, qui a…

Article complet