Commenter

Agnès Saal : toujours plus haut malgré les fautes

Par la rédaction de Contrepoints. Il y a quelques mois, nous vous parlions du « cas » Agnès Saal. Pour rappel, l’ex-présidente de l’INA avait été recasée au ministère de la Culture malgré des dépenses de taxis avoisinant les 41 000 euros avec de l’argent public. Elle vient maintenant d’être nommée haut fonctionnaire. Retour sur une affaire embarrassante. Ainsi que Geneviève Frixon le rappelle, il s’agit pourtant…

Article complet