Commenter

En Chine, le train autonome est sur les rails

Pékin entend montrer ses meilleurs atours lors des Jeux olympiques de 2022. Au-delà de la richesse du patrimoine chinois, ses capacités technologiques seront mises en valeur, avec un TGV autonome. À 350 km/h sans conducteur, il prend un train d’avance sur la concurrence occidentale. Retour sur un projet aux enjeux multiples.

Article complet