Commenter

Croissance : il n’y a pas de miracle chinois

Par Yves Montenay. La Chine se veut de nouveau l’ « Empire du milieu », du milieu du monde selon sa tradition. Se considérant maintenant comme une grande puissance. Or, épuisée par Mao, elle n’a fait que rattraper les économies occidentales. Son économie, encore dominée par le Parti communiste et ses entreprises publiques, et produisant une richesse qui profite peu à la population, lui permettra-t-elle de soutenir…

Article complet