Commenter

Frapper l’Arabie-Saoudite là où ça fait mal, par Robert Parry

Source : Consortiumnews.com, 23 novembre 2015 Exclusif : Bien que face à une crise terroriste mondiale, le gouvernement de Washington ne peut dépasser sa rhétorique néoconservatrice de « gros bras. » Mais une autre option — celle de sanctions financières contre l’Arabie saoudite — pourrait contribuer à tarir finalement la fourniture clandestine d’argent et d’armes à Al-Qaïda et à l’État islamique, écrit Robert Parry. Par Robert Parry Alors…

Article complet