Commenter

L’Algérie pourrait mettre fin à ses importations de blé pour l’année prochaine

En raison de l’abondance de la production et des mesures prises à l’encontre des minoteries frauduleuses, l’Algérie a la «possibilité de ne pas recourir à l’importation» de blé, a affirmé le ministre du Commerce. Le marché algérien est convoité par plusieurs pays producteurs, dont la France et la Russie.

Article complet